Au plus près de Soi

Au plus près de Soi

Nous sommes rentrés dans l’automne, un mois puissant bien entamé n’est-ce pas ?

 

Ce mois-ci est l’occasion de se plonger dans son intériorité, d’être au plus près de Soi.
Et surtout, je voudrais te partager deux parcours de femmes.


Au moment où j’écris cet article, je pense à une de mes stagiaires qui a entamé une démarche personnelle importante et « sacrée » pour retrouver l’estime d’elle-même, retrouver son intégralité, son intégrité.


Sa démarche est courageuse, forte et symbolique.

La situation peut lui paraitre frustrant car le chemin dans sa reconstruction commence tout juste.

Mais, c’est un tel message d’amour et d’estime pour son corps, son âme que je ne peux que saluer et reconnaitre son courage !

J’ai fait une conférence il y a quelque temps sur le thème « s’aimer mieux pour mieux s’incarner au quotidien », et j’ai bien pensé à elle c’est vrai.

En feuilletant un article d’Inexploré, une question m’a franchement interpellée.  Je te la partage « Faut-il prendre son âme à bras le corps pour pouvoir un jour en être le capitaine ? »
Et c’est bien  ce que cette femme a fait. 

Elle a choisi d’être le capitaine de sa vie, le capitaine de son âme !

Reprendre les rênes de sa vie, la quête de sens !
 
Mais comment parler de sens, de vie pleine et entière voire du bonheur sans évoquer le plaisir physique, le bonheur physique, l’amour ou même tout simplement la santé ?

« Et s’il n’y avait rien à comprendre ? »

Si la seule chose à faire se trouvait dans la simple liberté d’expérimenter ici et maintenant ?


Je voudrais à présent te parler de l’expérience vécue par une femme qui a choisi de tester une session de danse libre en individuelle.
Elle avait fait la session en groupe mais était curieuse de vivre cela en solo.

Je la connais un peu pour l’avoir vue à d’autres occasions. Je  sais son rapport avec le lâcher-prise, le mental et l’ego 😊

Une session de 2h intense où elle n’a rien lâché !

Au fil des musiques que  je passais, des accessoires que je lui proposais elle a raconté une histoire corporelle intense, émouvante, authentique.

D’ordinaire, j’aime passer des musiques calmes pour pauser l’esprit et le corps. Mais elle a vite senti  que l’ego revenait au galop.
J’ai écouté son corps et mis les ambiances musicales en adéquation avec son besoin du moment.


Cette femme a pu accueillir ses émotions, les reconnaitre, les laisser passer.
Elles ont été célébrées !!

 Je souris car il y a quelques années j’étais très dans le contrôle du corps.

En effet,  je pensais que mon mental était trop fort et que je n’y pouvais rien de toute façon !

Mais c’était avant comme dit la pub 😊
Je craignais juste de faire bouger mes émotions, mes ressentis !

Je propose maintenant des sessions en individuelle afin d’ accompagner au plus près l’histoire corporelle qui se dévoile.

La vie est simplement énergie.

J’ai constaté que bien souvent les prises de conscience sont fondamentales pour vivre sa vie plus harmonieusement.

Ces « déclics » vont jouer sur le plan relationnel, familial, professionnel et tout particulièrement sur le plan amoureux, intime.

Au cours de ce cheminement personnel, certaines personnes peuvent conscientiser ,par exemple, qu’elles se sont effacées jusqu’à taire leurs propres besoins, leurs envies,  pour adopter ceux d’autrui.


Pour quoi ?
Afin d’être aimé, tout en constatant que ce n’est pas pour autant que les autres nous aimaient davantage.


 En tout cas, c’est ainsi que j’ai conscientisé qu’agir ainsi freinait tout véritable « échange ». En effet, en choisissant de « m’auto-effacer » de la relation, seul l’autre existait et moi non.

 Or, pour qu’il y ait « relation », « échange » ou « intimité », il est nécessaire qu’il y ait « deux » personnes à part entière pour  « échanger » leurs désirs respectifs, leurs émotions, leurs besoins, leurs valeurs personnelles, etc…

Et je dis bien « à part entière » !

Chaque individu dans son entier ! Même en solo une personne est entière, complète et se doit d’être fière de ses valeurs.

C’est avec ce souhait de cheminer avec leurs propres valeurs, leur propre image, de leur corps, de leur féminin que le groupe de la 1ère session « Découvrir l’Essentiel de votre Féminité » s’est constitué.

 Il est vital d’apprendre à réécouter ses propres envies, afin de les reconnaître comme légitimes.

 Voilà comment tu peux parvenir alors à te connaître et à t’aimer.

Et, c’est bien au-delà de l’estime de soi! C’est tout simplement être au plus près  de son authenticité, de son unité, de sa complétude.

C’est ce que je tache de transmettre dans les conférences, avec plus ou moins de succès je l’avoue 😊et dans les stages.

Bien souvent, les personnes avec qui je parle de mon activité n’ont « aucun problème l’estime d’elle-même » ou leur féminité.

Je suis toujours surprise car le terme « problème » sort naturellement de leur bouche !

D’ailleurs ce n’est pas un « problème » puisque ce n’est pas un sujet.

Elles reconnaissent une démarche à faire :avec leur authenticité, la relation avec les hommes, avec les femmes, leur posture sur le plan intime, voire professionnel…
Et là, les lignes se modifient et c’est puissant !

Pour ma part, depuis que j’ai mis en pratique cette démarche intérieure, je me sens moins « dépendante » du regard extérieur.

Envie de modifier ton angle de vue ?


 Voici une piste :

Affirmer son  « Je ».

 Modifier ses pensées, affirmer  bien plus souvent « je choisis de … »

Maintenant, si tu souhaites aller en profondeur et être aligné(e) avec qui tu es, réserve ton créneau avec moi