Savons-nous écouter notre corps ?

Savons-nous écouter notre corps ?

Comment  peut-on s’alléger de quelque chose  dont nous n’avons pas conscience ?

Pas évident, n’est-ce pas ? Voire difficilement entendable, je vous l’accorde !

Il y a quelques semaines, une connaissance m’a fait parvenir un message de soutien sur la situation sanitaire peu confortable pour mon activité en ce moment.

Elle tenait à me rassurer sur l’importance de l’appui que je pourrai avoir à l’issue de ce contexte.

« Les personnes auront besoin d’un soutien psychologique ! »

Oh oui,  ce besoin de mieux-être est réel et important. Mais pourquoi attendre d’être en mal-être pour se faire accompagner ?

C’est pourquoi je pose souvent la question : Savons-nous écouter notre corps ?

Avons-nous accès aux clés ?

Je suis optimiste. Je dis OUI !

Nous avons les réponses en NOUS.

Notre corps sait

Depuis que j’exerce, je peux voir les avancées formidables qui se jouent lorsque nous prêtons  attention au corps.

En effet, lorsque nous apprenons à écouter les murmures du corps, nous devons plus attentif-ves à ses signaux (même les plus subtiles), à son vocabulaire.

 

Comment ?

J’apprécie la puissance des pratiques psychocorporelles, les massages et la danse thérapie !

Oui, pour moi, tout part du corps !

C’est pour cela qu’il est important de l‘écouter, de le réhabiliter et de l’honorer.

Quelques clés fondamentales:

La première clé, la première étape est de se poser (PAUSE).

Se poser et faire le silence intérieur pour être attentif-ve, écouter et entendre ce que le corps à transmettre, à dire.

Quand je suis en atelier de danse, j’invite régulièrement à faire ce silence intérieure.

Cela apaise

C’est le début du chemin vers le lâcher-prise !

Le silence amène la lenteur.

La lenteur réduit le stress!

 

La deuxième clé est la respiration.

Vous pourrez lire ou relire un article sur les bienfaits de la respiration.

En mettant en conscience le focus sur la respiration, le corps entre en mouvement réconforté comme avec un baume apaisant !

La 3ème clé est le toucher.

Le contact de la main sur la peau, sur le corps est un levier extraordinaire de prise de conscience, de mieux-être et d’apaisement.

En étant ouvert-e au langage corporel, il devient plus facile d’avoir accès au plaisir, à redynamiser le corps !

 

Dans les stages ou les consultations en cabinet, j’entends souvent cette baisse d’énergie, cette sensation de perdre l’EnVie d’avoir ENVIE!

Que mettons-nous derrière le plaisir ? Le désir ?

Comment le plaisir, le désir, le non-désir sont-ils exprimés, accueillis ?

 

Et vous, êtes-vous à l’écoute ?

C’est pour cela que je propose des rencontres féminines et des stages.

Pour permettre de s’exprimer, d’échanger, de comprendre ce qui se passe dans le corps.

Le rapport à l’intimité, à la sexualité n’est pas toujours aisé et si naturelle.

Si vous sentez que vous avez besoin de vous exprimer, de poser des questions, je serai ravie de vous lire.

 

Au plaisir d’échanger !