Où sont tes hormones du bien-être ?

Où sont tes hormones du bien-être ?

Après un mois de février bien rempli de rencontres, d’expérimentation, j’ai pris de quelques jours pour me reposer, dialoguer avec mon bassin (j’ai dansé, j’ai crié, j’ai pleuré, j’ai ri et j’ai encore dansé !!) et profité de mes proches.

J’ai fait le point sur mes hormones du bien-être.

 

En mars, et ça repart !!

Mars représente l’archétype masculin, l’esprit d’entreprise et l’action concrète.

J’y vois pour ma part, le « désir », une idée de pulsion de combler le manque et surtout une énergie qui répond à l’attirance de Vénus (archétype féminin).

Quoi de mieux que ce mois de mars pour évoquer la notion de désir ?

Le désir de vivre, l’Envie d’avoir EnVie face à l’élan du vide.

Oui, pour moi Mars est le concentré d‘énergie solaire qui se focalise dans l’affirmation de l’individualité, l’affirmation de soi.

 

Mon écrit de ce mois va s’axer sur cet élan de Vie.

 

Beaucoup de femmes que je vois ces derniers temps sont dans cette recherche de retrouver un Elan et ont bien souvent en transparence un niveau d’estime de Soi assez bas et certaines réalisent qu’elles ont une dépense affective +++.

Le conscientiser, le reconnaitre c’est déjà un pas et un énorme cadeau.

Retrouver l’estime de Soi est vital pour son corps, son âme et son esprit.

arbre de vieSi je te dis endorphine, ça te parle ?

Eh oui c’est l’hormone du bien-être !

Sais-tu comment accéder à ce bien-être ?

En réalité, sache que tu peux la produire naturellement dans ton corps !! Eh OUI !

En dansant !

En somme, en libérant ton corps et en allégeant ton mental !

mois de l'AmourPar ailleurs, sache qu’n te félicitant de chaque  chaque action, tu  stimules et sécrètes les hormones du bien-être. 

Une femme vient tous les mois à mes ateliers de danse.

Je sais que c’est un acte fort pour elle. Elle fait de la route, et souvent elle est bousculée dans la pratique.

Elle vient et à chaque fois quelque chose bouge et s’ancre en elle !

Ce qu’elle OSE ?

Grâce à son engagement et son courage, elle est en train de construire des nouveaux circuits pour libérer, stimuler la dopamine !

Je lui conseille de trouver chaque jour une réussite et de la célébrer en clamant « Je l’ai fait ou j’ai réussi ! »

En effet, fêter chaque pas, chaque étape entraine cette stimulation et sécrète une quantité plus forte de dopamine par exemple.

A première vue, Simplissime ?

Let’s Go alors !

La crise sanitaire actuelle nous coupe de nos hormones du bien-être.

D’où l’importance de se maintenir en forme avec une pratique physique, de maintenir un lien avec la nature par exemple.

Garder cet élan de Vie est un cadeau et procure bien-être, confiance en soi.

Qu’en penses-tu ?

Avant tout, focalise ton sur ton intérieur.

Je lisais un livre la semaine dernière et quelques phrases ont fait écho, je te les livre :

« La seule chose qui compte est l’évènement intérieur : ce qui se passe en toi : l’émotionnel, le biologique.

Comment as-tu vécu telle ou telle expérience ?

Alors, qu’as-tu fait de cette émotion ? L’as-tu exprimé et de quelle façon ?

Cela a-t-il changé quelque chose ? En toi ? A tes émotions ? A tes pensées ? »

C’est effectivement ce que je propose en danse !

Tout d’abord, écouter son souffle et ensuite donner un accès au mouvement naturel.

Désormais ,autorise-toi et Vis ton émotion, va au bout de ton geste !

Perds pied, je suis là pour te réceptionner et au final, tu sauras ensuite t’accueillir !!!

Alors ,pour toi ,quelle est ta danse de la victoire pour stimuler et secréter tes hormones du bien-être  ?

Au fond, Vis et Ose cet élan de VIE !