Suivre le flow de la Vie

Suivre le flow de la Vie

Bienvenue Novembre, mois de transition, de changement !

Pour moi c’est le symbole d’une fin de cycle. J’y vois l’idée de nouveauté en devenir. 

Et avec ce que nous vivons en ce moment, nous sommes servis n’est-ce pas ? C’est peut-être le moment de changement dans une relation, dans son emploi, une situation ou une crise à passer.

La fin d’une étape, bien que « challengeant » n’est pas nécessairement négative. Elle peut représenter l’horizon d’un début qui aura besoin d’hiberner !

Adaptabilité et Adaptation , reviennent nous visiter pour cette fin d’année.

Ces deux mots me suivent depuis maintenant quelques années  jusqu’à me caractériser ! 

Mais.. quand même ! Le contexte vient « chatouiller « à travers ces deux termes.

Ah, ce mois de novembre ! Je te souhaite à chacune et à chacun doux, positif et inventif. 

En suivant le flow de la Vie par exemple !

J’ai eu la chance de quelques rencontres enrichissantes le mois dernier avec notamment, un partage avec un groupe de thérapeutes sur le fait d’être au plus près des personnes. 

Nous avons échangé sur nos pratiques mutuelles, sur la notion d’accompagnement et le thème de « suivre le flux de la vie ».

Je me retrouve beaucoup dans la phrase d’une des mes enseignantes à l’école de sexothérapie, expliquant que l’accompagnement n’est pas réservé « aux malades et aux cas désespérés »!

En effet, laccompagnement est une opportunité créative personnelle permettant de développer son potentiel et de mettre en lumière ses richesses.

C’est en suivant le le flow de la vie, que chacun pourra établir un bilan personnel et restaurer l’image de soi.

Il est temps de laisser la parole au corps !

C’est le choix qu’a fait une des mes consultantes. 

Elle a vécu un premier confinement isolé. Elle en a profité pour entamer une démarche personnelle qu’elle tient dorénavant à poursuivre !

 Comment ? En écoutant les besoins et les messages de son corps avec un accompagnement personnalisé.  

Je l‘accompagne en effet sur l’exploration et la redécouverte de ses fondations, de ses valeurs propres.

Et ce, à travers des pratiques psychocorporelles, des libérations émotionnelles et des mouvements dansés.

J’aime accompagner les personnes dans la revisite de leur histoire personnelle et corporelle, d’un point de vue « panoramique » et d’un point de vue émotionnel.

Je m’aperçois au fil des rencontres, des « soins » apportés que les personnes qui ont des soucis à poser leurs limites sont « coupées » de leur corps.

Cela a été mon histoire pendant des années.

Suivant le vécu personnel, la raison peut être profonde, consciente ou inconsciente. C’est aussi pour cela, qu’il peut être bon parfois de se poser et de suivre le flow de la Vie!

Les pratiques psyco-corporelles, émotionnelles, la danse, la marche en conscience, ont une place de choix !

S’accorder du temps, revenir à soi, aller en avant, reculer pour mieux avancer! C’est comme en danse  : Lent, lent, vite vite vite, lent !

Je partage cette citation qui me fait beaucoup réfléchir en ce moment.

« Rien n’est impossible, seules les limites de notre esprit définissent certaines choses comme inconcevables »

Cela résonne ?